Concours de peinture de figurine à GamesWorkshop par Astan_Gwuhn

Notre joueur de Kill Team (et d’autres jeux) Astan_Gwuhn a participé à un concours de peinture et de modélisme organisé par la boutique Warhammer Lille. La première fois pour lui, il nous fait ses retours personnels.

concours de peinture warhammer lille

 Les résultats du concours

Ma Kill Team est arrivée finaliste 5eme sur 12 concurrents en catégorie intermédiaire.

Détermination des votes, 3 juges,chacun a 6 jetons qu il place devant l’escouade qu’ il juge finaliste.

Je fais partie des 5 participants à recevoir 3 jetons. Les autres ont été meilleurs ! 

Un très gros niveau !! (Il y avait du finaliste Golden Demon en Master Class quand même ).

Ça m’apprendra a m’y prendre au dernier moment.

figurine de warhammer pour défi peinture 2023

Retours personnels sur ce concours de peinture de figurine

Les concours sont parfaits pour se fixer des objectifs. Que ce soit pour s’améliorer en terme de technique de peinture, pour se motiver à prendre les pinceaux, pour se fixer une date butoir afin d’avoir des figurines peintes pour jouer…

“J’ai peint mes figurines dans l’optique de jeu et pour objectif de finir mon escouade dans un temps imparti, et l’objectif est réussi.”

Il faut bien sur relativiser sur le niveau des autres concurrents et sur le nombre de pièces à peindre. Notre cher Astan le réalise sur ce premier concours, la quantité de figurine à peindre ne permet pas dans le temps imparti de travailler dans le détail chaque micro-parcelle de chaque figurine.

“Pendant ce temps les autres concurrents ont eu 2 mois pour travailler et se sont arrêtés à 3 figurines pour une qualité de peinture d’exposition et non de jeu. Forcément je pars avec un inconvénient (peinture table top VS peinture d’expo).”

diorama pour concours warhammer lille

Et oui, un peintre d’expo peut se permettre de rester sur une figurine plusieurs mois, c’est ce temps qu’il va utiliser à son plein potentiel pour travailler ses dégradés de couleurs avec des transitions très fines, jouer sur les contrastes de couleurs etc. C’est à la fois un travail de patience, de gestion de la dilution pour appliquer couche après couche.

Et cela demande du temps.

Il faut que je développe mon travail de texture (je traite les métaux et les tissus de la même manière en terme d’ombrage et éclaircissement par exemple), travailler la peau qui est très académique chez moi, rajouter des nuances d’ombre naturelle (bleu/rouge) sur la peau pour plus de réalisme.

figurine pour concours warhammer lille

Je dois également mieux entretenir mon matériel. J’ai des pinceaux en forme de balais, je n’arrive pas à maintenir une pointe fine plus de 5 minutes,  ça n’aide pas pour les détails.

Et changer mon éclairage qui chauffe trop, ce qui accentue l’accélération du séchage de la peinture sur la palette, la figurine et le pinceau.

Mon ami, ce n’est pas le pinceau qui fait le maitre ! Non, on est d’accord cher artiste, cependant c’est vrai qu’un bon matos en bon état c’est surtout plus agréable pour travailler. Astan_Gwuhn fait preuve ici d’une bonne prise de recul, c’est aussi ça l’esprit concours : Comment mon résultat peut m’aider à réfléchir ?

“C’est mon premier concours,j’aurai  dû participer en débutant mais vu mon expérience en peinture et diorama,les juges ont jugé bon de me faire concourir en niveau Intermédiaire.”

On touche au vaste de débat qui anime les concours de figurines / de maquettes et pourquoi pas d’autres domaines ? Nous sommes toujours le débutant de quelqu’un et le maître d’un autre. En s’inscrivant en débutant, ne va t’on pas éclipser un plus débutant que soit ? La peur de ne pas faire le poids en Master justifie-t-elle de s’inscrire en intermédiaire ? Est-ce avoir trop confiance en soit que de se positionner en Master ? Tant de questions, tant de réponses qui ne trouvent réponse que dans le résultat de chaque concours. Einstein disait “tout est relatif” (ou quelque chose comme ça), je trouve qu’il a bien raison !

figurine concours warhammer

Le vrai résultat : la satisfaction

“C’est une grosse réussite pour moi ce concours. Je n’ai jamais peint aussi vite une escouade de ma vie,  je me suis surpassé malgré la fatigue.

 Ça reste une expérience très enrichissante, qui me motive à découvrir plus en détails la peinture d’expo pour un prochain concours.

Peindre une escouade sur quelques soirées en premier concours et finir en finaliste : je suis plus que content 

Voila c’était mon partage d’expérience concours. »

Merci monsieur, je pense qu’il n’y a rien à ajouter. Une morale de l’histoire ? Mettez vous à l’épreuve, pas devant les autres, mais pour vous même avec vos objectifs.

Ah si, autre chose : prochain concours, Hammer To Fall organisé lors du Hammer Time le 23-24 septembre 2023 ?

Star wars: shatterpoint

Nouveauté 2023 dans le monde du jeu avec figurine, Star Wars: Shatterpoint arrive sur des terrains connus. L’éditeur met l’accent sur le combat entre personnages célèbres de la franchise de Georges Lucas, le combat d’escarmouche vous l’aurez compris, dans une lointaine galaxie. Faisons le point sur… Shatterpoint (ah !)

star wars: shatterpoint

Star Wars: Shatterpoint qu’est ce que c’est?

J’ai traduit ce morceau du livre de règle, et j’avoue ça donne envie ! (Etait-ce aussi parce qu’à mon habitude j’écoutais ce genre de musique épique et émotionnel dont Youtube regorge ?)

La galaxie traverse une période troublée. Les forces de l’ombre et de la lumière et de la lumière s’affrontent dans un conflit permanent.

Dans ce conflit, des moments d’une grande importance surviennent, connus sous le nom de « Shatterpoints », où les actions de quelques-uns peuvent changer le destin de toute la galaxie. Ces batailles clés n’opposent pas de grandes armées mais se jouent entre de petites équipes comprenant les plus grands héros et méchants de la galaxie.

C’est ici, dans le fracas des sabres laser et des tirs de laser, que vous prendrez les commandes. Rassemblez vos escouades, préparez-vous au combat et rappelez-vous que les plus grands généraux sont ceux qui savent s’adapter et saisir le moment pour saisir emporter la victoire, mais aussi faire le choix de ce qui déterminera le destin d’un personnage présent sur le champ de bataille….

En fait, ce qu’il faut savoir c’est que l’équipe qui se cache derrière Star Wars Shatterpoint n’est autre que celle qui a développé Marvel Crisis Protocol. Ce petit jeu vachement sympa qui oppose nos supers héros favoris dans des rixes avec une dizaines de figurines sur la table. 

padawan star wars avec sable lazer vert

Tient, en parlant de l’équipe qui développe le jeu, j’ai trouvé très parlant et très touchant leur description du projet : 

« La conception et le développement du jeu de figurines Star Wars : Shatterpoint est vraiment notre lettre d’amour à l’excitation et à l’énergie des d’être enfant le samedi matin », a déclaré Will Shick, directeur du développement de produits chez AMG. « Nous voulions prendre tout ce qu’il y a de bien dans Star Wars – l’action, l’aventure et les personnages emblématiques – pour créer un jeu de figurines Star Wars qui semble tout droit sorti des dessins animés des années 80 et 90. Dire que le rêve était devenu réalité de travailler avec un groupe d’artistes, de sculpteurs et avec notre formidable équipe de Lucasfilm, pour créer de nouvelles versions des personnages emblématiques de Star Wars dans ce style est un euphémisme. »

Voici les points forts à retenir de Star Wars : Shatterpoint. C’est issu de la notes de presse d’Atomic Mass Games.

  • Personnalisation : créez une escouade Star Wars vraiment unique grâce à des figurines dynamiques et magnifiquement sculptées,idéales pour les passionnés de jeu et les peintres.
  • Strategie : L’expérience de construction d’escouades amusante et flexible du jeu Shatterpoint invite les joueurs à créer des équipes personnalisées optimisées pour remplir les différents objectifs de la mission.
  • Les joueurs peuvent choisir des escouades thématiques directement issues de l’univers Star Wars, comme Ahsoka Tano et Bo-Katan, Kryze, Lord Maul et ses super-commandos loyalistes, ou mélanger leurs personnages préférés pour former les escouades personnalisées qu’ils souhaitent jouer.
  • Bataille : Dans Shatterpoint, les joueurs utilisent différentes capacités spéciales et diverses compétences de combat pour contrôler le rythme des batailles et remplir dynamiquement les objectifs de la mission.

Ok, ok, je vais me risquer à une comparaison. C’est Infinity (de Corvus Belli) à la sauce Star Wars ? Je me permet celle ci car je ne joue ni à Star Wars en général ni à Infinity ! LOL.

jeu de plateau star wars avec figurines

Non, parce qu’on est sur un jeu d’escarmouche dans un univers futuriste, sur une table réduite opposant peu de figurines mais diablement spéciale et avec cette possibilité d’optimiser les rôles. Mais c’est Star Wars !

logo jeu de figurine star wars shatterpoint

Les personnages de Star Wars à jouer dans Shatterpoint.

Puis-ce qu’on en parle de ces figurines de héros spéciaux, voici une liste des personnages qu’on peut retrouver pour le moment dans la boite de base. 

Général Anakin Skywalker dans Shatterpoint

Le général Anakin Skywalker est un personnage majeur de Star Wars. Il est introduit comme un Jedi dans les préquelles de la trilogie originale et joue un rôle central dans le destin de la galaxie.

Anakin Skywalker est présenté pour la première fois dans le film « Star Wars: Épisode I – La Menace fantôme » sorti en 1999. Il est découvert par le maître Jedi Qui-Gon Jinn sur la planète Tatooine, où il vit en tant qu’esclave. Anakin est remarqué pour son potentiel exceptionnel dans la Force et est initié à la voie des Jedi.

Au fil des préquelles, Anakin Skywalker devient un Jedi talentueux et combat aux côtés de ses camarades Jedi lors de la Guerre des Clones. En raison de sa maîtrise de la Force et de ses compétences de pilotage, il gagne en notoriété et en respect, ce qui lui vaut le grade de général Jedi.

Cependant, le destin d’Anakin prend un tournant tragique lorsqu’il succombe progressivement au Côté Obscur de la Force. Son cheminement vers le côté sombre est influencé par le chancelier Palpatine, également connu sous le nom de Dark Sidious. Anakin se tourne finalement vers le côté obscur et devient le redoutable seigneur Sith connu sous le nom de Dark Vador.

En tant que général Anakin Skywalker, il mène l’armée de la République contre les forces séparatistes et joue un rôle clé dans de nombreuses batailles et campagnes militaires pendant la Guerre des Clones. Sa transformation en Dark Vador et sa trahison des Jedi marquent un tournant majeur dans l’histoire de Star Wars et contribuent à l’ascension de l’Empire Galactique.

Anakin Skywalker est un personnage complexe, hanté par ses peurs, ses conflits intérieurs et sa lutte entre la lumière et l’obscurité. Son parcours est un élément central de l’histoire de Star Wars et a un impact profond sur les événements futurs de la saga.

anakin skywalker shatterpoint

Rex dans Shatterpoint

Rex est un personnage de Star Wars apparaissant dans les séries animées « Star Wars: The Clone Wars » et « Star Wars Rebels ».C’est un clone trooper, faisant partie de l’armée des clones créée à partir de l’ADN du chasseur de primes Jango Fett.

Le capitaine Rex est l’un des clones les plus emblématiques et les plus appréciés de la série. Il est d’abord présenté comme le commandant de l’escouade Clone Force 99, également connue sous le nom de « Bad Batch », dans « The Clone Wars ». Rex se distingue par son habileté tactique, son dévouement envers ses camarades clones et sa loyauté envers la République galactique.

Rex est souvent vu aux côtés d’Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, servant de commandant et de soutien pendant les missions de la Guerre des Clones. Au fur et à mesure de la série, Rex développe une relation étroite avec Ahsoka, devenant son allié et ami proche.

Après la fin de « The Clone Wars », Rex réapparaît dans la série « Star Wars Rebels », qui se déroule plusieurs années après les événements de la guerre. Dans « Rebels », il est un vétéran de la Guerre des Clones et joue un rôle essentiel dans la formation de la Rébellion contre l’Empire Galactique. Rex est l’un des derniers clones en activité et il aide les héros de « Rebels » dans leur lutte contre l’oppression impériale.

Rex est souvent reconnaissable grâce à son armure de clone trooper, qui arbore des motifs distinctifs et son casque bleu caractéristique. Son personnage a gagné en popularité en raison de sa bravoure, de son sens du devoir et de son évolution au fil des séries animées.

rex starwars shatterpoint

Ahsoka dans Shatterpoint


Ahsoka Tano est un personnage fictif de l’univers Star Wars. Elle est apparue pour la première fois dans le film d’animation « Star Wars: The Clone Wars » en 2008 et est ensuite devenue un personnage central dans la série télévisée du même nom. Ahsoka est une Togruta, une espèce extraterrestre avec des caractéristiques ressemblant à des cornes sur la tête.

Dans la chronologie de Star Wars, Ahsoka est une apprentie Jedi qui est assignée au Jedi Anakin Skywalker pendant les Guerres des Clones, qui se déroulent entre les épisodes II et III de la saga cinématographique. Elle est présentée comme une jeune et talentueuse Jedi, dotée d’un grand sens de la justice et d’une volonté de protéger les innocents. Au fur et à mesure de la série « The Clone Wars », Ahsoka évolue en tant que personnage indépendant et acquiert une personnalité forte et déterminée.

À un moment donné, Ahsoka est accusée à tort d’un crime et abandonnée par l’Ordre Jedi. Elle décide alors de quitter l’Ordre et de poursuivre sa propre voie. Par la suite, elle apparaît également dans la série « Star Wars Rebels », qui se déroule quelques années avant les événements de « Star Wars: Un nouvel espoir ». Ahsoka devient un personnage clé dans la lutte contre l’Empire Galactique et joue un rôle important dans la formation du personnage principal de « Rebels », Ezra Bridger.

Ahsoka est devenue extrêmement populaire parmi les fans de Star Wars en raison de son caractère unique et de son évolution au fil des séries animées. Elle est également apparue dans la série télévisée « The Mandalorian », qui se déroule après la chute de l’Empire. Ahsoka est interprétée par l’actrice Rosario Dawson dans cette adaptation en live-action.

ahsoka tano star wars: shatterpoint

Bo-Katan dans Shatterpoint

Bo-Katan Kryze est un personnage de Star Wars qui apparaît dans les séries animées « Star Wars: The Clone Wars » et « Star Wars Rebels ». Elle est membre de la race mandalorienne et est introduite comme la dirigeante de l’escouade Nite Owls, une faction de guerriers mandaloriens.

Bo-Katan est initialement présentée comme la sœur de la duchesse Satine Kryze, dirigeante pacifiste de Mandalore. Cependant, Bo-Katan s’oppose aux idéaux pacifistes de sa sœur et est plutôt en faveur de la restauration de la culture guerrière mandalorienne. Elle rejette le règne de Dark Maul sur Mandalore et se joint à l’effort pour libérer leur planète natale du contrôle des Sith.

Dans « The Clone Wars », Bo-Katan joue un rôle majeur dans l’arc narratif qui explore la guerre civile sur Mandalore et l’influence de Dark Maul. Elle devient une alliée de la République galactique et des Jedi, travaillant aux côtés d’Obi-Wan Kenobi et Ahsoka Tano pour reprendre Mandalore.

Dans « Star Wars Rebels », Bo-Katan réapparaît plusieurs années plus tard en tant que membre de la résistance mandalorienne contre l’Empire Galactique. Elle est engagée dans une lutte pour libérer son peuple et reprendre le contrôle de Mandalore. Bo-Katan devient un personnage clé dans la formation de l’héroïne de « Rebels », Sabine Wren, et joue un rôle important dans la lutte contre l’Empire.

Bo-Katan est connue pour son armure mandalorienne distinctive, notamment son casque en forme de T qui la distingue des autres mandaloriens. Elle est un personnage complexe, dépeint comme une guerrière courageuse et déterminée, qui lutte pour l’indépendance et la liberté de Mandalore. Bo-Katan est apparue également dans la série en live-action « The Mandalorian », interprétée par l’actrice Katee Sackhoff, reprenant ainsi son rôle vocal original.

Deux (male et femelle) personnages du clan Kryze

Des clones troopers

Asajj Ventress dans Shatterpoint

Asajj Ventress est un personnage de Star Wars qui apparaît dans les séries animées « Star Wars: The Clone Wars » et « Star Wars: The Clone Wars » (2008) ainsi que dans plusieurs romans et bandes dessinées de l’univers étendu de Star Wars.

Asajj Ventress est une Dathomirienne, une espèce humanoïde originaire de la planète Dathomir. Elle est introduite comme l’apprentie Sith du Comte Dooku, également connu sous le nom de Dark Tyranus. Ventress est formée dans les voies du Côté Obscur de la Force et devient une combattante redoutable.

Dans « The Clone Wars », Ventress est souvent représentée en tant qu’antagoniste et ennemie des Jedi. Elle joue un rôle clé en tant que commandante des forces séparatistes, menant des batailles contre la République galactique et les Jedi. Cependant, au fil de la série, des éléments de son passé sont explorés et son personnage gagne en complexité.

Ventress finit par se brouiller avec Dooku et quitte l’ordre Sith. Elle devient un personnage plus indépendant, agissant parfois en tant qu’alliée des Jedi dans leur lutte contre les forces du mal. Son parcours la conduit à se lier d’amitié avec des personnages tels que Obi-Wan Kenobi et Ahsoka Tano.

Asajj Ventress est connue pour son apparence distinctive, avec des tatouages faciaux rouges et des lames de sabre laser doubles. Elle est un personnage puissant et complexe, avec une histoire tragique qui la pousse à remettre en question ses alliances et à chercher sa propre voie dans la galaxie.

Lord Maul dans Shatterpoint

Lord Maul, connu plus couramment sous le nom de Dark Maul, est un personnage de Star Wars apparaissant dans la saga cinématographique ainsi que dans les séries animées et d’autres médias de l’univers étendu de Star Wars.

Dark Maul est un Zabrak, une espèce extraterrestre caractérisée par des cornes sur la tête, et il est membre de l’espèce Dathomirienne. Il est présenté comme un Sith, un utilisateur du Côté Obscur de la Force. Dark Maul est introduit pour la première fois dans le film « Star Wars: Épisode I – La Menace fantôme » sorti en 1999, où il est l’apprenti Sith de Dark Sidious, le futur Empereur Palpatine.

Maul est connu pour son apparence intimidante avec une peau rouge, des tatouages noirs sur son visage et une paire de cornes. Il manie un sabre laser à double lame, ce qui en fait l’une de ses caractéristiques les plus emblématiques.

Dans « La Menace fantôme », Maul est envoyé par Dark Sidious pour affronter les Jedi Obi-Wan Kenobi et son maître Qui-Gon Jinn. Il devient rapidement un adversaire redoutable, mais est vaincu par Kenobi lors d’un duel au sabre laser.

Cependant, Dark Maul survit à ses blessures et réapparaît dans la série animée « Star Wars: The Clone Wars », qui se déroule entre les épisodes II et III de la saga cinématographique. Il devient un antagoniste récurrent, cherchant à se venger des Jedi et à restaurer le pouvoir des Sith.

Plus tard, dans la série animée « Star Wars Rebels », Dark Maul joue un rôle crucial dans l’histoire en tentant de recruter Ezra Bridger, l’un des protagonistes, dans sa quête de pouvoir. Maul a une évolution complexe et tragique tout au long de son parcours, et son personnage est souvent associé à la vengeance et à la violence.

Dark Maul est devenu l’un des méchants les plus emblématiques de Star Wars grâce à son design distinctif, son style de combat acrobatique et sa personnalité impitoyable. Il incarne la menace du Côté Obscur de la Force et a laissé une impression durable sur les fans de la saga.

dark maul duel star wars: shatterpoint

Gar Saxon dans Shatterpoint

Il est membre du clan Saxon, une faction mandalorienne, et est affilié au mouvement pro-empire mandalorien appelé le « Protectorat de Mandalore ».

Dans « The Clone Wars », Gar Saxon est introduit comme le chef des Forces de police mandaloriennes, chargé d’assurer la sécurité et l’ordre sur la planète Mandalore. À l’époque, Mandalore était gouvernée par le duché de Satine Kryze. Cependant, Saxon trahit le duché et devient un allié de Dark Maul lorsqu’il prend le contrôle de Mandalore.

Dans « Rebels », qui se déroule plusieurs années plus tard, Gar Saxon réapparaît en tant que chef des super commandos mandaloriens, une force d’élite qui soutient l’Empire Galactique. Il joue un rôle antagoniste en tentant de maintenir le contrôle impérial sur Mandalore et en s’opposant à la résistance mandalorienne.

Gar Saxon est connu pour son armure mandalorienne noire et rouge distinctive. Il est présenté comme un combattant habile et impitoyable, prêt à tout pour atteindre ses objectifs. Son personnage illustre la complexité des Mandaloriens et leurs différents allégeances au fil du temps.

Il convient de noter que Gar Saxon est principalement apparu dans les séries animées « The Clone Wars » et « Rebels », et n’a pas encore été introduit dans les films en live-action de Star Wars.

gar saxon shatterpoint le mandalorian

Des super commandos (mâle et femelle)

Kalani dans Shatterpoint

Kalani est un personnage de Star Wars qui apparaît dans la série animée « Star Wars: The Clone Wars ». C’est un droïde de combat tactique de la série de droïdes Tactiques Séparatistes, spécifiquement un droïde tactique Super Tactique (ST-TT).

Kalani est introduit dans l’épisode intitulé « The Unknown » de la sixième saison de « The Clone Wars ». Il est présenté comme un commandant droïde de l’armée séparatiste, responsable de la planification et de la mise en œuvre de stratégies militaires.

Dans l’épisode en question, Kalani est découvert sur la planète Onderon par le Capitaine Rex et l’Escouade Bad Batch, un groupe de clones aux compétences spéciales. Kalani est programmé pour continuer à mener la guerre pour les Séparatistes, ignorant que la guerre des clones est terminée et que l’Ordre 66 a été exécuté.

Rex et l’Escouade Bad Batch parviennent à convaincre Kalani que la guerre est terminée et que les Séparatistes ont perdu. À la fin de l’épisode, Kalani décide de désactiver ses forces de droïdes et de se retirer de la bataille.

Kalani représente un droïde de combat doté d’une intelligence et d’une autonomie élevées, capable de prendre des décisions tactiques complexes. Son apparition dans « The Clone Wars » met en lumière les aspects de l’IA et de la programmation des droïdes dans l’univers de Star Wars, ainsi que les conséquences de la guerre et de l’obsolescence de ces droïdes militaires après la fin du conflit.

Des Battle Droids dans Shatterpoint

Dans le roman « Shatterpoint » de Star Wars, les battle droids (droïdes de combat) sont des machines de guerre utilisées par les Séparatistes dans le contexte de la Guerre des Clones. Le roman se concentre principalement sur le personnage de Mace Windu, mais il mentionne également l’utilisation des droïdes de combat.

Dans « Shatterpoint », les droïdes de combat sont utilisés par les forces séparatistes pour mener des batailles contre la République galactique et les Jedi. Ces droïdes sont des soldats robotiques fabriqués en série, conçus pour exécuter des ordres et combattre sans émotion ni fatigue.

Les battle droids sont généralement équipés de blasters, de fusils et d’autres armes à distance. Ils sont coordonnés par des commandants droïdes tactiques qui leur donnent des ordres et les dirigent sur le champ de bataille. Cependant, « Shatterpoint » se concentre davantage sur les aspects humains du conflit, en explorant les conséquences psychologiques et éthiques de la guerre plutôt que de se pencher spécifiquement sur les détails des droïdes de combat. Le roman met en avant la complexité des situations de guerre et la façon dont elles affectent les personnages, y compris Mace Windu, qui doit faire face à des choix moralement difficiles.

droids star wars shaterppoint jeu

Tooka dans Shatterpoint

Dans l’univers de Star Wars, les tookas sont une espèce de créatures félines présentes dans plusieurs médias de la franchise, notamment dans les séries animées « Star Wars: The Clone Wars » et « Star Wars Rebels ».

Les tookas sont des animaux à fourrure souvent représentés avec des caractéristiques félines, comme des oreilles pointues et des moustaches. Ils varient en taille, allant de petits compagnons de compagnie à des spécimens plus grands. Leur pelage peut présenter différentes couleurs et motifs.

Les tookas apparaissent généralement comme des créatures amicales, souvent utilisées comme animaux de compagnie par les personnages de Star Wars. Dans « The Clone Wars », la Jedi Ahsoka Tano possède un tooka appelé « Gungi » comme animal de compagnie.

Bien que les tookas ne jouent pas de rôle majeur dans l’intrigue de Star Wars, ils ajoutent une touche de mignonnerie et de légèreté à l’univers, et sont souvent utilisés comme éléments de décor pour ajouter de la diversité à l’environnement des différents mondes de la galaxie de Star Wars.

Prix Star Wars: shatterpoint, le débat ?

On trouve le jeu star wars à un prix plutôt élevé. Mais élevé par rapport à quoi ? A quelques 150 euros, Shatterpoint s’inscrit dans le jeu premium. Des règles originales, un studio talentueux, des figurines de qualités et une boite comprenant tout ce qu’il faut pour jouer avec cartes règles et décors…

Tel quel, le jeu se joue en sorti de boite. Certes le montant initial n’est pas accessible à toutes bourses. Surtout pour les wargamers qui collectionnent les jeux couteux (on ne parle bien sur pas de Warhammer 40k et AOS). 

cartes et dés starwars: shatterpoint

Shatterpoint n’est clairement pas un jeu famille, mais un jeu pour passionnés. Pour dire si cette mouture de la licence Lucasfilm est chère, il faudrait trouver des références comparables.

Marvel Crisis Protocole, Malifaux, Infinity… ? N’hésitez pas à me dire en commentaires quels seraient les titres candidats à une petite étude marketing. Peut être que l’exercice de comparaison se montrerait intéressant !

Mordheim, jeu de plateau avec figurines

Est-ce que vous vous souvenez de ce vieux jeu, avec son univers sombre et tortueux ? GamesWorkshop savait frapper fort en nous plongeant dans ces ambiances fantastiques où le narratif avait une grande place. Mordheim, c’est cette ville faite de bâtiments tantôt en ruine tantôt courbés et menaçant. C’est surtout un jeu d’escarmouche où nous lancions nos bandes de personnages s’affronter pour… quelques pièces d’or ? Laissons Guimly et Baflar nous emmener de rapport de bataille Mordheim, sur une table de jeu magique.

De la Malepierre à Mordheim

La découverte de Malepierre dans la citée maudite de Mordheim avait encore attiré de nouvelles bandes.

La première venu de la très lointaine Arabie et plus particulièrement du désert des morts. Un Sheikh dont nous n’avons pas encore pu identifier son nom a réuni une bande de malandrin accompagné d’un mystique. Il ont été aperçu au premiers lueurs de l’aube pour explorer le quartier du cimetières de l’Est. Ils ne pensaient pas rencontrer une si rude opposition dans ces ruelles étroites. Peu accoutumées aux embuscades sans doute dans ces ruelles étroites, eux qui ne connaissent que les étendues à pertes de vues du désert.

Une bande de mercenaires du Reikland avait été informé par le même scélérat de l’existence de malepierre près du cimetière. L’affrontement était ineluctable.

Owen le capitaine du Reikland fit progresser sa bande sous la couverture de ses tireurs. Deux arbalètes et un arc long. L’art martial permet aux hommes du Reikland de bénéficier de 1+ pour les tirs.

Ils aperçurent quelques silhouettes et décochèrent leurs premiers carreaux. Le sable transporté par ces forbans devaient sans doute les protéger. Ils n’arrivaient pas à les blesser, seulement à les mettre à terre.

Une charge héroïque se poursuivit pendant quelques tours au centre de la table, quelques combattants des deux camps mordirent la poussière.

mordheim rapport de bataille

Au final Owen surgit par une porte pour faire face au Sheikh. Son pistolet rugit. Le Sheikh avait ignoré la balle ou avait elle été omit lors du chargement par l’écuyer ? ( A Mordheim, on ne peut pas charger quelqu’un qu’on ne voit pas)


Il subit alors l’assaut et fut promptement mis à terre puis hors de combat.

mordheim jeu de plateau

Le combat dura encore un peu, les Reiklanders refusant de laisser les richesses convoités. Ils blessèrent quelques hommes des sables puis finalement déroutèrent estimant s’être assez engagé dans les combats.

mordheim un jeu avec figurine et plateau
jeu de plateau sur table mordheim

Il était temps de compter le butin et de penser les plaies. Aucun du Reikland ne fut blesser ou pire !

Tous les hommes de main acquirent une nouvelles compétences. Deux, dont un Bretteur avec +1 en initiative. Cela leur permettra de frapper en premiers lors du du deuxième round contre la plupart des opposants.

Mot de Guimly :

Ma bande n’est pas optimisée ayant préféré acheter les équipement pour coller au WYSWYG.

La partie fut tellement plaisante, nous avons changé deux points de règles : en alterné chaque figs au lieu du tour par tour. Cela rend le jeu vraiment nerveux et ne vous laisse pas une minute de répit. Pour sauter entre les bâtiments nous avons convenu que sur un 1 cela entrainait une chute. Cela évite les passerelles qui complique la gestion des figs (ouille chute réelle…).

Recap pour aller plus loin sur Mordheim.

Voici quelques infos brutes, si le destin de cette cité vous intéresse et si voulez croiser le fer en bonne compagnie.

Qu’est ce que Mordheim ?

Mordheim est un jeu de figurines d’escarmouche développé par Games Workshop. Il se déroule dans un univers sombre et gothique, similaire à celui de Warhammer Fantasy Battle. Le jeu tire son nom de la ville fictive de Mordheim, qui a été dévastée par une météorite magique.

L’intrigue de Mordheim tourne autour des bandes de combattants qui se disputent les richesses et les reliques de la ville en ruines. Les joueurs dirigent ces bandes, composées de différentes races et factions, dans des escarmouches tactiques. Les batailles se déroulent dans les rues délabrées de Mordheim, et les joueurs doivent utiliser des stratégies et des tactiques pour obtenir la victoire.

Le jeu combine des éléments de jeu de rôle, de jeu de plateau et de jeu de figurines. Les joueurs développent leurs bandes au fil du temps en recrutant de nouveaux membres, en équipant leurs combattants avec des armes et des armures, tout en gagnant de l’expérience. Mordheim met également l’accent sur la gestion des ressources, car les joueurs doivent gérer les blessures de leurs combattants, la recherche de nouveaux équipements et la gestion des richesses.

Mordheim a été publié pour la première fois en 1999 et a depuis gagné en popularité parmi les amateurs de jeux de figurines. Il offre une expérience de jeu immersive dans un monde sombre et brutal, où chaque décision peut avoir des conséquences durables pour les combattants de votre bande.

Combien ça coute de jouer à Mordheim ?

Le coût pour jouer à Mordheim jeu de plateau, peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Voici quelques éléments à prendre en compte en ce qui concerne les coûts potentiels :

  1. Boîte de base : Mordheim nécessite la boîte de base du jeu, qui comprend les règles de base, des cartes, des gabarits de mouvement, des dés, etc. Ceci dit, la dernière édition date de plusieurs années. Rares sont encore les boites sur le marché et si vous la trouvez, quelques PEL sont à prévoir. Il est difficile aujourd’hui de chiffrer un starter pack clé en main pour Mordheim
  2. Figurines : Comme il s’agit d’un jeu de figurines, vous devrez acheter des figurines pour représenter vos combattants et vos adversaires. Games Workshop propose une gamme de figurines spécifiques à Mordheim, ainsi que des figurines provenant d’autres gammes de jeux de la société. Les prix des figurines individuelles varient en fonction de leur taille, de leur complexité et de la marque. Encore une fois, le marché de l’occasion sera votre meilleur ami, ou mieux les conversions de gammes et jeux différents pourront représenter les valeureux guerriers de la cité maudite.
  3. Accessoires et décors : Pour recréer l’ambiance de Mordheim, vous pouvez investir dans des décors, des éléments de terrain, des peintures, des pinceaux, etc. Ces éléments sont souvent vendus séparément et peuvent ajouter des coûts supplémentaires mais indispensables. Games Workshop n’a pas la meilleur gamme de décors sur le marché, vous pouvez vous appuyer sur les fabricants de décors en MDF ou passer par l’impression 3D. Nous pouvons pour autant que vous recommander l’exercice de modélisme : créer votre ville avec du carton plume et d’autres éléments home made.

Il est difficile de donner un chiffre précis pour le coût total, car cela dépendra de la façon dont vous souhaitez jouer, de la taille de votre bande, du niveau de détail que vous souhaitez apporter à vos figurines, etc. Il est conseillé de faire des recherches plus approfondies pour obtenir les prix actuels des différents éléments nécessaires à Mordheim, en fonction de vos préférences et de votre budget. Une chose est sure, plus rien n’est neuf et Mordheim réside aujourd’hui sur le marché de l’occasion ou les sphères de vos créations manuelles !

Quelles sont les bandes de Mordheim ?

Mordheim propose une variété de bandes parmi lesquelles les joueurs peuvent choisir pour composer leurs combattants. Chaque bande a ses propres forces, faiblesses et styles de jeu. Voici quelques-unes des bandes populaires de Mordheim :

  1. Bande des Mercenaires : Les Mercenaires sont des combattants polyvalents et adaptables. Ils offrent une grande diversité de choix en termes de compétences, d’équipements et de types de combattants, ce qui en fait une bande très personnalisable.
  2. Bande des Skavens : Les Skavens sont des hommes-rats vicieux et agiles. Ils sont experts en attaques surprises, en embuscades et en mouvements rapides. Leur faiblesse réside dans leur manque de résistance et de puissance de frappe.
  3. Bande des Sœurs de Sigmar : Les Sœurs de Sigmar sont des guerrières fanatiques, dévouées à leur foi. Elles possèdent des compétences en matière de combat au corps à corps et de magie mineure, et sont résistantes aux attaques psychologiques. Elles manquent cependant de vitesse et de portée.
  4. Bande des Morts-vivants : Les Morts-vivants sont des créatures revenant d’entre les morts, contrôlées par un nécromancien. Ils sont résistants et capables de régénérer leurs blessures, mais ils sont limités en termes de choix d’équipement et de recrutement.
  5. Bande des Chasseurs de Démons : Les Chasseurs de Démons sont des chasseurs de monstres et de créatures démoniaques. Ils ont des compétences spéciales pour détecter et combattre les forces du chaos, mais leur faiblesse restent dans leur nombre limité de membres.

Il existe également d’autres bandes comme les Hommes-bêtes, les Elfes Noirs, les Nains, les Orques et Gobelins, et bien d’autres encore. Chaque bande offre une expérience de jeu unique avec ses propres avantages et inconvénients.

Est ce qu’il existe des romans et du fluff sur Mordheim ?

Oui, il existe des romans et des nouvelles se déroulant dans l’univers de Mordheim. Games Workshop, la société à l’origine de Mordheim jeu de plateau, a publié plusieurs ouvrages de fiction qui explorent les histoires et les personnages de ce monde sombre et dévasté. Voici quelques-unes des œuvres littéraires liées à Mordheim :

  1. « Mordheim: City of the Damned » (Mordheim : La cité des damnés) par David Ferring : Ce roman explore les événements qui ont conduit à la destruction de la ville de Mordheim et suit les survivants alors qu’ils luttent pour leur survie dans les ruines maudites.
  2. « Mordheim: Empire in Flames » (Mordheim : L’Empire en flammes) par Mitchel Scanlon : Ce livre raconte l’histoire d’une bande de Mercenaires qui tente de tirer profit des richesses de Mordheim tout en évitant les pièges et les adversaires mortels.
  3. « Mordheim: Blood on the Streets » (Mordheim : Du sang dans les rues) par Jake Thornton : Cette histoire suit les aventures d’une bande de Skavens dans les rues corrompues de Mordheim, alors qu’ils cherchent à étendre leur influence et à écraser leurs rivaux.

Ces romans et nouvelles offrent une plongée plus profonde dans l’univers de Mordheim, en explorant les intrigues, les personnages et les conflits qui animent cette cité maudite. Ils peuvent offrir aux fans du jeu de nouvelles perspectives et de nouvelles histoires captivantes à découvrir.

ForgeFM – Mai 2023

Et voici arrivé notre épisode de Mai 2023 de ForgeFM, le podcast de La Forge Ludique. Au programme aujourd’hui :
L’inspecteur Kirou nous révèle encore les résultats d’une enquête choc
Keanu Rêves : Horus Heresy
La Dim-ension : Premier contact avec la gamme Conquest
Le SAV de la Forge de Sly qui fait chauffer les micros

ForgeFM Avril 2023 – Spécial HammerTime

Bienvenue sur le podcast de La Forge Ludique, ForgeFM !

Dans ce numéro spécial d’Avril 2023, nous parlons HammerTime !
L’inspecteur Kirou nous confiera les trucs et astuces pour remporter le HammerPrize.
Greg va nous parler de l’évènement qui se déroulera les 23 et 24 septembre à Lomme.
Et finalement, le SAV de la Forge répondra aux interrogations de nos auditeurs sur notre convention annuelle.

Pour en savoir plus sur le HammerTime : les infos sont disponible ici : https://www.laforgeludique.fr/hammertime-2023-lomme-23-24-septembre/

Janus-Chapitre 3 – Embrasement

Après 2 mois de mois de campagne sur Janus, les joueurs de la Forge Ludique entament un nouvel arc narratif de l’histoire proposé par Keslo. Ce chapitre 3 nommé Embrasement monte d’un cran la pression sur les forces de l’Imperium, chargées de défendre ce secteur de la Galaxie Warhammer 40k.

Les résultats sur la carte témoigne d’une activité toujours plus agressive des Xenos, le tumulte sombre des dieux du chaos et la menace planante des Tyranides, patientes mais bien installées.

Encore et toujours, de belles parties et une bonne soirée. Le rôle-play s’accentue, les joueurs formentent des plans entre eux pendant la semaine par canaux de communication privés :

  • Des alliances de fortunes se mêlent à de soigneux mouvements crapuleux.
  • Des hiérarchies établies ou sous entendues se mettent en place: jamais démocratiques, parfois tyranniques, souvent autocratiques, toujours cordiales !
  • Des plans stratégiques de grands ensembles s’élaborent sur la durée.
  • Des discussions aussi opérationnelles que tactique sont jetées sur la table d’état major à l’approche de la bataille du jour.
  • Des défis peintures et des achats de figurines qui reflètent l’urgence et la passion du hobby.

Le tout dans une formidable ambiance en étant comme toujours sérieux sans se prendre au sérieux. Nous avons la chance de pouvoir jouer un rôle play aux allures martiales sans que cela contraignent les joueurs dans leurs aspirations de jeu.

Cette chance repose sur un état d’esprit que chaque membre possède, c’est la condition sous-jacente d’une inscription annuelle dans l’asso. Bienveillance; respect; implication; volonté de jeu et de forger une histoire commune. (votre rédacteur est sur la côte lyrique, il s’excuse pour cette montée en danseuse mais le peloton comprendra l’idée et signera, n’est ce pas ?)

Lors de la partie de cette soirée du chapitre 3, tout le monde se donne à coeur joie avec des lancés de dès aussi chanceux que désastreux, pour de glorieux faits d’armes et hontes guerrières inavouables.

Une nouvelle fois nous saluons l’extraordinaire travail de Keslo, véritable conteur d’histoires et organisateur rigoureusement souple. Il sait nous emmener où il veut, surtout pour nous amuser. En ce vendredi 10 mars de la belle année 2023, chacun a sous ses chaussures un peu de sable, de terre, d’eau ou de gaz provenant de Janus. Laissons le Maitre de Campagne nous raconter de sa verve et par sa plume ce qu’il se passa ce soir la.

Dim (Chaos, Death guard) / Noskill ( Imperium, Compagnie Zéro Forge Herald)

Au milieu du fracas des combats, frère Skaeld et Morgust se fixèrent. Le fils de Nurgle paraissait moins impressionnant que d’autres hérétiques que Skaeld avait affronté, mais il sentait que celui-ci n’en était pas moins extrêmement dangereux et que le vaincre ne serait pas chose aisée.

Néanmoins, il se devait de le faire, car s’il échouait, ses frères seraient massacrés et l’honneur du Chapitre des Forge Héralds serait entaché par cette défaite.


Frère Skaeld s’élança sur le monstre, abattant son épée tronçonneuse, l’hérétique para sans effort le coup malgré la puissance du coup et asséna un revers brutal de son énorme gantelet. Skaeld fut projeté en arrière et s’écrasa contre le blindage fumant du rhino duquel il était descendu au début du combat contre les hérétiques Frères de la Peste. Il tenta de se relever mais dû mettre un genou à terre, haletant, un filet de sang coulant le long de ses lèvres et de son menton.

Le plastron de son armure énergétique était cabossé et il sentait que plusieurs côtes avaient perforé un poumon. Malgré sa vision qui était en train de se brouiller, il voyait ses frères se battre contre les immondes adorateur de la peste, mourir sous les coups des armes empoisonnées et des tirs meurtriers.

Le colosse ennemi, couvert de cicatrices en putréfaction rugissant de plaisir l’invectiva :
– « Je tai vaincu loyaliste, rends toi et accepte la bénédiction du grand père. Abandonne ton empereur mort vivant et rejoint nous au service des vrais Dieux !. Ne m’oblige pas à ajouter ton crâne à ma collection, j’en ai déjà bien assez pris sur les cadavres de tes frères qui encombrent mes salles de trophées ».
– « Nous allons en finir ici et maintenant hérétique ». Rétorqua Skaeld. « Je préfère mourir et t’emporter avec moi plutôt que de trahir et de me comporter comme un lâche ».


Skaeld tenta une autre attaque avec l’énergie du désespoir. Il ne put atteindre la tête de son ennemi mais arracha une plaque d’acier de l’armure corrompue et souillée de liquides nauséabonds, parvenant à blesser le pestiféré qui riposta et fit sauter l’épée des mains du Frère de Bataille d’un revers de sa faux avant de l’agripper par la nuque. Skaeld entendit un claquement soudain, puis sa tête tomba au sol joue contre terre. La dernière chose qu’il vit était le corps de son ami, frère Olaf. Lorsque le dernier Forge Hérald tomba, les fils de la Peste hurlèrent à l’unisson pour fêter leur victoire. Ils avaient triomphé des meilleurs champions de l’Impérium et étaient prêts à lancer une nouvelle attaque afin de répandre de nouvelles maladies et de douces infections qui corrompraient ce monde pour la gloire du Grand Père.


A ce moment-là le communicateur de Morgust s’activa, les runes de transmission lui confirmèrent que le Biologus « James Kansapu » avait accompli sa mission lui aussi …
Un des Génomes avait été prélevé et était exploitable, un rictus maléfique illumina de malice le visage boursouflé du Frère de la Peste.

Chouki (Xenos, Tau) / Sly (Impérium, Lamenters)

« Allez relève toi ! »
Ta’Hal se remettait peu à peu de l’obus qui avait explosé à quelques mètres de lui, le projetant à terre.
Dans son esprit les images se brouillaient. Il revoyait les Gue’la arriver par le sud dans le quartier résidentiel en ruines. Puis il se voyait en train de tirer sur les ennemis, Il voyait ensuite ses compagnons tomber un à un. Vren’ki se prenant l’un des tirs des Gue’la en pleine figure, Kai’fui exploser, touché par une salve de plasma incandescent, Gra’nert se faisant tuer au corps à corps par un géant en armure jaune.


« Debout, insista le Shas’ui Inia’vra , tu n’es que sonné! »
Balayant ce qui l’entourait du regard, Ta’hal s’apercevait que le Shas’ui et lui étaient les seuls survivant de l’escouade.
Ici et là des cadavres de Taus et de Gue’la étaient éparpillés à travers les ruines de béton et la flore déchiquetée par la violence des combats.
Au loin on pouvait entendre des tirs de fusils à impulsions et d’armes humaines.


« Grouille-toi je crois que d’autres arrivent! »
A peine le Shas’ui termina sa phrase qu’un groupe de Gue’la en armure lourde fit son apparition à l’orée de la clairière. Ces derniers aperçurent les Taus et commencèrent à faire feu tout en les chargeant. Ta’hal se releva d’un bond et les deux guerriers de feu se replièrent dans la végétation dense.
Le groupe de Gue’la se mit à leur poursuite mais dévièrent afin de charger une exo-armure qui s’était interposée. Continuant à courir, les deux Taus ne prirent même pas la peine de se retourner car ils savaient que les Gue’la enragés les pourchasseraient s’ils étaient repérés.
Evitant les débris épars et les tirs ennemis, Ta’hal continuant toujours tout droit comme son supérieur qui se trouvait à quelques mètres devant lui.


Il jura quand il vit le Shas’ui s’effondrer quand l’un des tirs le toucha dans le dos. Bien que le tir ait traversé l’armure de part en part, Inia’vra tenta de se redresser mais sa vie le quittait déjà, il put juste lui dire que la mission était accomplie, pour le Bien Suprême ils n’avaient pas sacrifié tous ces vaillants soldats vainement, il lui fallait à présent chercher à rejoindre les lignes amies afin de poursuivre le combat ailleurs, un autre jour.


Alors que le corps du Sha’ui s’affaissait mollement dans ses bras, toute vie l’ayant quitté, Ta’hal ne se faisait pas d’illusion, sans munitions et complétement fatigué par les combats il n’avait que peu de chances de s’en sortir…

Greg (Imperium, Compagnie 5 Forge Héralds) et Olifax ( Imperium, Chevaliers Gris) / Vulkan ( Chaos, Thousand Sons)

« L’un de mes poumons est perforé, mes cotes renforcées n’ont pas pu supporter le choc, trois frères de l’escouade sont portés manquants et mon armure énergétique est endommagée, Il me faudra l’assistance d’un techmarine pour la réparation, je laisse mes implants régler le problème des dégâts physiques. »
Son rapport transmis le Sgt de la 5° compagnie des Forge Héralds tourna les talons et se déplaça au sol vers les ouvertures d’un mur en ruine qui lui permettait de faire le point sur la situation tactique.


Frère Orros arrosait de tirs précis de son fusil à plasma les créatures du Warp qui passaient dans sa ligne de tir, de l’autre côté, le vénérable dreadnought de la compagnie engageait un féroce corps à corps avec une gigantesque créature ailées tout droit sortie des enfers du Warp.


Au loin des Terminators Chevaliers Gris étaient engagés dans de terribles passes d’armes avec les monstruosités qui se déversaient sans cesse du portail maléfique. Leurs talents martiaux ne semblaient hélas pas être suffisants pour contrer la rage primordiale que les fils de Magnus déversaient sur le monde réel et le Forge Héralds sentit sa respiration se crisper en voyant tant de frères de bataille qui gisaient au sol sur les diverses zones d’affrontement.


La mort ne l’effrayait pas, il était une arme au service de l’Empereur et rien ne pouvait le détourner de son devoir sacré mais ses frères et lui, seraient-ils assez puissants pour défaire ces ennemis de l’Impérium ? Effaçant cette pensée hérétique et récitant à nouveau ses serments de l’instant, le Sgt enclencha un chargeur neuf dans son fusil bolter sanctifié avant son départ en mission. Orros prit soin de vérifier que ses hémorragies étaient bien traitées par ses organes améliorés. Il entreprit de reprendre le chemin du combat et de l’honneur.

« Nulle mort n’est inutile si c’est au service de l’Empereur ».

Frère Rholfgrim (Chaos, Iron Warriors) / Wish (Imperium, Eternal Wardens)

Un tir nourri de fusils bolter l’accueillit, mais il en fallait davantage pour le stopper, et Rholf bondit dans le bosquet rempli de ses anciens frères de bataille. Le frère renégat se fraya un passage sanglant parmi les défenseurs qui n’avaient d’autre choix que de reculer ou périr devant les moulinets mortels de son épée. Perpétrer un tel massacre avec autant d’aisance le transcendait littéralement, et c’était dans des moments pareils qu’il comprenait le mieux à quel point la voix de Khorne pouvait être attirante.

Tout autour de lui, ses camarades Iron Warriors finissaient de purger la zone avec la rage de ceux qui avaient connu l’enfer et en étaient revenus indemnes, ou presque.
Peut lui importait le nom de la compagnie de ceux qu’il éventrait, ils avaient un temps été des frères d’arme mais cela était le passé. Aujourd’hui ils étaient restés fidèles à un faux dieu qui pourrissait sur un trône doré au lieu d’être éclairés par la vérité de Khorne ! et pour cela ils allaient mourir.


Un lointain vrombissement attira son regard alors que des runes d’alerte se mettaient à clignoter dans les lentilles de son casque. Un monstre d’acier se déplaçait vers sa position, il était couvert de plaques de céramite et bardés d’armes diverses mais à l’idée de percer sa coque pour en extraire son équipage et l’éventrer aux yeux de tous, un subtil frisson de plaisir parcourut l’échine du guerrier.


« Escouade Lascérator, regroupement à la position marquée, du sang pour le dieu du sang, une cible digne de nous s’est présentée » et dans un rugissement de flammes de ses réacteurs dorsaux, le berseker s’éloigna vers un autre festin de sang ….

Guimli (Xenos, Goblin) / Apox (Xenos, Eldar)

Invisible parmi les fougères et les lianes du bosquet environnant, l’escouade de Guerriers Eldar avançait avec une surprenante discrétion malgré leurs armures de combat.
Puis sur un geste soudain de l’exarque, le groupe se figea, silhouettes immobiles et indiscernables cachées par une technologie avancée qui colorait leurs armures de teintes identiques à celle de la terre et de la poussière environnante.


Les ruines du petit centre industriel se dressaient devant eux mais dans le lointain des bruits de moteurs et de tintements de métal se faisaient entendre et une épaisse fumée noire de moteur à combustion s’élevait au travers des branches d’un maigre bosquet voisin.
Le groupe Eldar s’élança vers les constructions mais Ils furent accueillis par une tempête de bolts et de lasers qui pour la plupart ricochèrent sur les armures légères mais un tir précis ou chanceux atteignit un des guerriers à la gorge et il s’écroula en portant la main à la blessure mortelle.

L’Exarque, à l’instar de ses guerriers, se coucha ventre à terre afin d’éviter les tirs ennemis, dans la pénombre ambiante, les Eldars ne distinguaient pas leurs adversaires qui étaient cachés dans les ruines industrielles, aussi branchèrent-ils à l’unisson, leurs capteurs infrarouges et foncèrent vers une porte d’accès proche tout en la criblant de projectiles.


Des formes barricadées apparurent au fond de la ruine. La poussière soulevée par l’explosion de la porte les empêchait de distinguer les Eldars, et ils tiraient à aveuglette. Et puis soudainement, trois formes massives hautes de plus de deux mètres, se découpèrent sur l’écran du casque de l’exarque. Il eut tout juste le temps de prévenir ses compagnons que ces trois nouveaux adversaires se jetèrent sur eux. Les tirs s’étaient taris au moment même où l’exarque aperçut le premier de ses ennemis.

« Orkish », pensa-t-il immédiatement, le corps à corps serait difficile face à ces colosses musclés sans cervelle alors que ses capteurs de visière se remplissaient d’échos toujours plus nombreux…

Letchaî (Imperium, Black Templar) / Jean Phi (Xenos, Eldar) / Tangeek (Xenos, Hommes-Rats)

Ils les entendirent avant de les voir. Les moteurs hurlants, les châssis et les suspensions grinçantes. Soudain des phares percèrent la pénombre de l’orage et de la pluie qui continuait de tomber. Ils avaient surgi des profondeurs des sous-sols obscurs de la cité en perçant les dalles de béton du sol et créant un vaste cratère fumant. Le bruit des moteurs devint maintenant tonitruant alors que les foreuses continuaient à tournoyer et envoyaient une pluie de gravats tout alentour.


Les trappes d’accès s’ouvrirent largement et Ils apparurent. Une cohorte désordonnée et vociférante faisait face à la pente du cratère de sortie vers la chapelle et vers les positions des frères Black Templars. Ils étaient nombreux, environ une vingtaine de créatures, des soldats hérétiques, des géants bossus, courbés, tous des mutants mi-hommes mi-rats. Tous des rebelles qui avaient juré de mettre à bas l’Impérium.


Les meneurs de cette vile rébellion avaient envoyé leurs chiens de guerre faire le travail à leur place, essuyer la puissance de feu impérial avant de risquer de s’y frotter eux-mêmes.
Les Frères Templars ouvrirent feu les uns à la suite des autres dans un flot continu. Les hérétiques n’eurent aucune chance de passer ce feu roulant et dense qui fauchait tous les rebelles à peine sortis de leur puissante machine.

L’accès à la chapelle était fermé. Aucune chance de passer par là. Ils firent demi-tour et montèrent à l’assaut du bâtiment B-204. Ils étaient assez proches maintenant pour que le Frère d’épée Letchaï puisse entendre leurs cris, leurs rugissements et leurs envies de sang. Et par l’Empereur il allait leur en donner.

Les rebelles mutants commencèrent à riposter vers les Frères à couvert. Les tirs de laser et de munitions solides touchèrent le parapet derrière lequel ils étaient, arrachant des monceaux de béton. Mais ils tenaient bon. Letchaï riposta et visa un groupe qui s’était arrêté dans la boue et mettait en joue ses frères.

Il vida son chargeur d’une traite, le groupe était tellement compact que chaque tir fit mouche, les bolts touchèrent aussi bien des rebelles déjà morts et qui s’effondraient que les survivants suivant. Il rechargea d’un mouvement fluide et reprit le tir, achevant le seul hérétique encore en vie.

Celui ci s’effondra, un trou béant à la place du cœur, la détonation du bolt était si puissante qu’elle arracha son bras gauche avec. Son communicateur grésilla et de nouvelles runes d’alerte clignotèrent sur les lentilles du casque de son armure MK4, une sainte relique millénaire qui avait maintes fois protégé ses porteurs dans tant d’affrontements. Des Eldars avaient surgi sur le flanc Ouest !?


Peu lui importait la race de ses ennemis, il lui restait de nombreux chargeurs, tout comme ses frères.« C’est par la destruction de nos ennemis que nous gagnons notre salut ! »

ForgeFM Mars 2023 – French Wargame Days, Chance, Peinture AK et SAV de la Forge

Bienvenue sur le podcast de La Forge Ludique, ForgeFM !

Dans ce numéro de mars 2023, nous ferons un retour sur les French Wargame Days auxquels 6 de nos membres ont participé en narratif AOS.
L’inspecteur Kirou mènera son enquête sur ce qui nous touche tous : La Chance.
La DimEnsion nous plongera dans une gamme de peinture, AK.
Et finalement, le SAV de la Forge répondra aux interrogations de nos auditeurs.

News HammerTime : Si tu souhaites venir présenter quelque chose au HammerTime, les inscriptions sont ouvertes , les infos sont disponible ici : https://www.laforgeludique.fr/hammertime-2023-lomme-23-24-septembre/

FWD 2023, la Forge aux French Wargame Day

Ce 24 et 25 Mars 2023, c’était l’un des événements qui remue la communauté du Wargame en France. Les French Wargames Day ou cette convention énorme qui se donne l’ambition de rassembler un TRES grand nombre de joueurs, sur l’hexagone. Déjà présente sur l’édition 2022, la Forge rempile pour cette année.

Velodrome de grenoble French Wargame Day

Les French Wargame Day 2023, est ce que c’est bien ?

Quelle question ! Tout dépend des attentes. Il est certain que les premières attentes des membres de la Forge était de s’amuser et de passer un bon week-end entre copains. C’était article répond au besoin du souvenir et d’expression sur cet événement. Une sorte de… carnet de voyage.

FWD entre potos, le wargame c’est pour s’amuser.

6 membres ont pris part à l’aventure pour jouer à Age Of Sigmar. Pour les citer avec leurs armées respectives :

  • Greg, avec ses Ogors
  • Antoine, et ses Orruks
  • Tom, avec ses Seraphons
  • Arnaud, emporte ses Esclaves des Ténébres
  • Guillaume et ses Seraphons
  • Draner joue Hommes Bêtes

Avant même ce week-end, la préparation de ces armées a donner lieu à une belle émulation où les joueurs entre eux ont discuté de leurs formations de jeu et des différentes nouvelles règles. Sans oublier les petits défis peinture pour arriver sur la table avec des figurines peintes qui font plaisir.

D’autant plus que ce qui a motivé nos troupes était l’aspect narratif et moins compétitif de l’événement, une bien bonne raison pour le modélisme qui nous est cher !

humour préparer le french wargame day
Un joueur 40k prêt à affronter n’importe quel ennemi !

Direction Grenoble : un train vaut mieux que deux tu l’auras !

En cette période complexe de grèves et de mouvements sociaux, le groupe n’était pas spécialement confort sur le déplacement. Même si la voiture est l’argument principal d’être sur d’arriver à bon port, le train remporte les suffrages.

Inutile de citer les avantages pratiques, car le plus important était d’ordre sympathique. Je vous laisse imaginer l’ambiance et le plaisir dans ce wagon !

Bonne ambiance et première soirée sur place.

Comme il se devait, l’assemblée se retrouve à la taverne. C’est l’occasion de papoter et de se mettre en forme !

La forge avant le french wargame day
Tavergiste, met moi donc 6 bonnes mousses pour mes frères et moi !

La soirée s’oriente vers un passage au magasin HobbyShop pour une petite partie. Après tout, on est vendredi soir, et c’est la Forge ! French Wargames Day ou pas, on oublie pas les traditions !

Le FWD débute ce samedi matin, mais d’abord, attendre.

Bien belle queue , ça donne déjà le ton. Heureusement il ne pleut pas et le cadre est plutôt sympa.

En parlant de cadre, Noskill s’ose une comparaison bienvenue avec nos montagnes du nord. Oui, ici les terrils ça rigole 0 !

Grenoble et french wargame day

Place au jeu, Wargame Time !

Nos compères s’installent, les premières parties débutent….On retrouve Antoine et Greg, heureux d’y être. Le bruit est fort dans un vélodrome plein à craquer.

Comprendre la narration des scenarios est un peu difficile mais les joueurs tendent l’oreille : après tout ils sont là pour cet aspect fluff à écrire avec leurs figurines !

Merci à Arnaud d’avoir capté ce moment très flatteur.

gros binome french wargame day Grenoble 2023

Antoine répond à son tour, grand gentleman. Il nous avouera en off que la classe d’Arnaud n’a pas de pareille mesure !

la classe d'olifax aux french wargame days 2023

De leur côté, Tom et Guillaume inondent la table de Séraphon. Que d’un côté, refus de flanc, la brave technique des réptiliens ça !

age of sigmar seraphon FWD2

Les résultats du French Wargame Day 2 pour la Forge Ludique

Si les scores ont été bons parfois même violents, ce n’est absolument pas ce que la bande ad’hoc de Grenoble retiendra.

Comme attendue, c’est la bonne ambiance et le partage avec plus de 1400 personnes de la passion du hobby. La Forge Ludique est venue au French Wargame Day 2 pour jouer à Age Of Sigmar en mode narratif et les retours à ce sujet sont très bons.

Pas de problème à signaler, nourriture ok. Nous ne coucherons pas plus de mots sur le sujet, l’édition des French Wargame Day 2022 avait fait couler beaucoup d’encre dans la communauté. Cependant, on ne s’épargnera pas une petite touche d’humour n’est ce pas ?

photo bobun french wargame day 2022

Au final, un TRES bon week’end que ces 6 gugus nous ont fait vivre en plus ou moins direct via notre discord privé.

groupe age of sigmar french wargame day 2023

ForgeFM Février 2023, Cerebria, Complots et figurines, OPR et le SAV de la Forge

Vous l’attendiez tous, voici le premier podcast de 2023 de la Forge Ludique, ForgeFM.

Cette fois-ci, Chris nous présente son jeu coup de coeur du moment : Cerebria.

L’inspecteur Kirou nous parle Complots dans le monde de la figurine. La Dimension nous plonge dans One Page Rules, et le SAV de la Forge répond à vos questions !

Dispo aussi sur Youtube !