Bolt Action simplifié, le premier jet (de dès) !

Bolt Action c’est un super jeu de figurine qui traduit avec des règles et des dès les affrontements de la seconde guerre mondiale. C’est aussi en d’autres termes, un Wargame. A la Forge Ludique, nous sommes un petit paquet de joueurs à nous intéresser à l’Histoire et en particulier à la WW2. Cependant, la règle Bolt Action de l’éditeur Warlord Games embête par certains points incohérents. Elle gêne par des mécanismes parfois très lourds à mettre en place pour une résolution d’action, avec un livre de règle richement illustré et agréable à regarder mais pas toujours facile à manipuler. Nous voulons solutionner cela en utilisant notre future Règle OPR WW2.

Ne tirons pas un boulet rouge sur Bolt Action pour autant, c’est bien une règle qui nous a pour beaucoup mis le pied à l’étrier pour jouer la seconde guerre mondiale à l’échelle du peloton (c’est à dire, une trentaine de figurine sur la table, au format 28mm ou échelle 1/56).

Bolt Action jeu ww2

Un groupe de penseurs courageux se propose d’adapter la règle One Page Rules à la seconde guerre mondiale.

Connu pour sa simplicité, le mécanisme de jeu One Page Rules a déjà fait des émules à la forge ludique, pour l’univers Warhammer 40k. Ici, toute le défi sera transposer cette facilité d’approche, en essayant de garder le meilleur de Bolt Action. Rester dans l’esprit WW2 et des armes de 1939 à 1945 en arbitrant réalisme, jouabilité et amusement des deux côtés de la table.

Ce vendredi soir 13 janvier 2023, un premier test se joue. Greg, Dim et Xbood se mettent d’accord sur une force diamétralement identique, l’affrontement oppose 3 sections d’infanterie allemande à 3 sections d’infanterie américaine. Le soutient est symétrique des deux côtés avec un mortier, une équipe de tireurs embusqués, une mitrailleuse moyenne à 3 servants. Le tout accompagné d’un officier, gradé lieutenant.

table test pour règle opr WW2

Cette partie test est un vrai échange d’idées, les propositions fusent. On revient sur ceci, on applique cela, on essaye de trouver la juste mesure pour un feu d’embuscade, comment transcrire la surveillance d’un secteur, quelle doit être la précision d’un sniper… Les discussions vont bon train.

disscussion pour règles d'opr en WW2

Au final, ce travail avance. Nous espérons accoucher d’une première version jouable avec de l’infanterie uniquement, pour la proposer aux autres membres et corriger le tir en fonction de retours de tout le monde. Viendra bien sur les véhicules et atouts plus lourds comme la gestion de l’artillerie et de la frappe au sol par aéronef.

Règle OPR WW2

Soyons clair : cette modification est là pour rendre le jeu plus fluide et moins frustrant. Les membres de ce groupe étant des moustachus du jet de dès, c’est 20 ans d’expérience en wargame qui se réunissent.

Nous avons aussi pour but (caché?) de proposer une règle qui apportera du fun aux membres de la Forge voulant rejouer les scènes du Soldat Ryan ou De l’or pour les braves, serait-ce pour une partie d’un soir ou se lancer dans la collection d’une armée WW2 au 28mm.

Nous vous en disons plus dans les semaines à venir, à bientôt pour la règle OPR WW2 !

Janus – Chapitre 1 – Vendredi 20 Janvier

2023 commence en beauté à la Forge Ludique par une campagne OPR. Pour le profane, qu’est ce qu’une campagne ? Comme nous la concevons, la campagne est une suite de parties sur un jeu. Ces parties se suivent et s’imbriquent dans un scenario, un thème, une cohérence. Sur le jeu One Page Rules (une règle pour jouer dans le monde Warhammer 40.000), notre Maitre de Campagne va nous faire vivre une immersion dans cet univers SF et donner un but aux parties qu’une quinzaine de joueur vont livrer. Ces événements qui nous rassemblent sont dans l’ADN de la Forge Ludique : Narration / Modélisme / Fun.

Laissons le maitre de campagne Keslo installer le contexte de cette sombre période, où regarder le ciel et l’espace n’est pas si porteur d’espoir… Ambiance !

Lorsque la flotte Tyranide se matérialisa dans le système, Janus n’était pas prête à la recevoir. De violents combats éclatèrent en orbite alors que les systèmes de défense planétaire tentaient d’empêcher les bio-vaisseaux de larguer leurs spores mycétiques. Mais les Tyranides étaient trop nombreux et la planète fut bientôt l’objet d’une invasion terrestre.

Le Gouverneur Impérial, Jhonas Bruntz, divisa ses forces en trois. Deux armées devaient tenir les astroports planétaires tandis qu’une troisième, sous ses ordres, avait pour mission de protéger le plus possible les forteresses des générateurs Cerberus, le bouclier planétaire, des hordes Tyranides. Malgré tout les talents tactiques et stratégiques du Gouverneur, les xénos continuaient leur progression et un des générateurs fût rapidement perdu (mais heureusement l’artefact principal put être évacué).

Il fut décidé de tenter de les contenir une dernière fois dans la zone qui semblait être le point zéro de l’invasion, une épave écrasée d’un transporteur planétaire.
Pour cela le commandement des restants des défenses planétaires fût confié au chapitre des Forge Héralds stationné dans un système voisin.
Rapidement un croiseur de bataille frappé de l’enclume se mit en orbite basse et les frères de bataille entrèrent en action.
Après de brefs et sanglants affrontements autour de l’épave, une stérilisation nucléaire de quelques kilomètres carrés fut réalisée.

Le grand carnassier semble stoppé pour quelques temps mais les ennemis de l’Impérium ont détecté la chute du bouclier !

  • Des barges de batailles frappées de l’étoile à 8 branches sont sorties du Warp et ont déversé leur chargement maléfique.
  • De furtifs vaisseaux Eldars ont été entraperçus près des lunes du système.
  • Des bruits de rébellions agitent les bas-fonds des cités ruches.
  • La tâche est encore grande pour les défenseurs de l’impérium afin de rétablir l’ordre sur Janus.

Les Forge Héralds peuvent compter sur la loyauté des soldats de la garde planétaire et sur l’aide d’autres chapitres de frères de bataille, mais seront-ils un rempart suffisant ou seront-ils emportés par le tsunami qui s’annonce …..

Un article écrit par GuillaumeD, en allant chercher le texte de présentation de Keslo, sur le Forum de la Forge Ludique.