Scale75 – Instant Colors !

Par Eric_

Une nouvelle fois, j’ai craqué ! Je n’ai pas pu résister à ce kickstarter. Il se trouve que je ne possédais et ne possède aucune peinture de la gamme Contrast Paint de chez GW, je suis un grand fan de la gamme ScaleColor de ce même fournisseur et je suis toujours très content de tester de nouvelles peintures.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, premier point fabuleux : malgré le Covid, la livraison a été reçue dans les temps estimés ! C’est incroyable pour un Kickstarter, bravo à Scale75 pour ce fait rarissime.

J’ai donc reçu ce mois-ci joli paquet carré.

En voici le contenu qui se décline sous la forme d’un joli coffret et de quelques goodies (oubliables).

Dans le coffret, comme prévu, deux racks de peintures Instant Color qui reprennent la gamme complète de couleurs, elles-mêmes divisées en six parties : les rouges, les peaux, les verts, les bleus, les marrons (arbres, cuirs), les ombres et autres gris. A ces couleurs s’ajoutent 3 sous-couches (gris froid, blanc neutre, blanc chaud ) et un diluant spécial pour le produit Instant Color. C’est ce que vous voyez sur les deux photos suivantes.


Voici un petit nuancier complet avec les numéros de pots au dessus des cases (cliquez dessus pour une version haute-résolution). Chaque ligne correspond à une boite. J’ignore si il y aura du packaging à l’unité mais c’est très probable chez Scale75, ils le font usuellement.

En première lecture, j’aurais tendance à  recommander, en priorité  :
– Les pots 4 et 8 qui permettront les rouges, oranges et jaunes,
– En seconde ligne, les pots 14 et 15 qui offrent quelques possibilités pour les peaux humaines.
– En troisième ligne le bleu 18 semble bien intense, le vert 23 est une bonne option,
– En quatrième ligne, le violet 27 semble le plus intéressant. Le reste me semble oubliable
– les pots 34 à 40, de la quatrième ligne et qui sont inclus dans la même boite me semblent à retenir en priorité. Ce sont tous les marrons (cuirs, terre, végétation, etc).
– La dernière ligne est dédiée aux ombres, je recommande les couleurs 42, 44, 00, 01.

Parlons maintenant de la dilution de ce produit.
Nos experts ne manquant pas d’imagination, ont été testés le diluant maison Instant Color, le klir, un vernis mat, l’eau, et le Lahmian Medium.

Le klir ne fonctionne pas bien, l’eau non plus. Le résultat du vernis mat est incertain. La bonne surprise vient du fait que le Lahmian Medium et le diluant Instant Color donnent exactement le même résultat. Cette propriété se révèle équivalente en dilution de peinture Contrast. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’opter, pour des raisons de coûts, pour le diluant Instant Color en remplacement du Lahmian Medium si vous en êtes de gros consommateurs.

Et si nous mettions un peu cette peinture en œuvre ?
Je pars sur la sous-couche coquille d’œuf. Elle est fluide et couvrante, ne pose aucun souci sans dilution aucune dans un aérographe pourtant avec une pointe de 0.15. C’est une vraie réussite.
Je peins ensuite la figurine qui suit; brutalement; sans trop faire attention en appliquant plus ou moins des gestes de débutants pour voir quel résultat est obtenu sans effort. Je n’utilise bien entendu que de l’Instant Color (sauf la lame en argenté standard).

Qu’en dire ? Le résultat au bout de 30 mn n’est pas au niveau des mes exigences usuelles mais ce n’est pas affreux non plus. Tout à fait utilisable tel que. Ce qui me surprend et je souligne ce point : le positionnement n’est pas pour moi le même que pour la gamme GW Contrast Paint. Je m’explique, ici point question de ne passer qu’une unique couche qui fait le travail toute seule, on travaille plutôt deux ou trois couches qui viennent se superposer de la plus claire à la plus sombre. Nous sommes plus sur le coté « lavis » que sur une forme de lasure. On gagne en contrôle, en finesse, en possibilités d’exploitation pour ce produit mais on perd le coté « une couche et c’est fini ».

Bien entendu cette peinture peut servir de base à quelque chose de plus construit et dix minutes de peinture de plus pourront vous donner ceci.

Nous ne sommes toujours pas sur une peinture d’expo mais ça devient raisonnable pour le jeu et ceci en un temps raisonnable.

Essayons de conclure de manière synthétique et exhaustive :

  • Chouette coffret (même si le bois en est léger, joli effort).
  • Même si, avec une gamme si large, 30% à 40% des couleurs sont certainement redondantes ou oubliables, l’offre a le mérite d’être  plus riche que le nuancier Contrast Paint.
  • Ceci d’autant plus qu’elles se mélangent très bien entre elles et qu’elles sont souvent plus intéressantes mélangées et enrichies qu’en sortie directe de pots.
  • Pour beaucoup, des couleurs bien saturées, très agréables à l’œil, naturelles, plutôt transparentes.
  • Un médium qui semble de meilleure qualité de la Contrast Paint : le produit se tire mieux, l’ensemble est plus liquide et semble permettre un meilleur contrôle lorsque utilisé en lavis. Comparativement à la PA Air et à la Contrast Paint, il permet un lavis sans préparation, ainsi qu’un meilleur contrôle de la passe.
  • L’Instant Color semble aussi contenir une forme de retardateur qui promet de beaux fondus, ce qui semble l’éloigner d’un usage pour de la peinture de masse. Avec un temps de séchage assez lent, cela peut constituer un frein pour celui qui travaille vite.
  • Résultat satiné.

Je profite de cet article pour vous indiquer le lien de cette vidéo réalisée par la marque qui me semble très représentative de ce qui peut être fait (et comment le faire) avec cet outil.

Quelques tous derniers mots pour terminer :
Tout d’abord un grand merci à VonHymack avec lequel nous avons étudié ces peintures.
A ma connaissance et Covid oblige, le produit n’est pas encore disponible réellement à la vente.
Cet article n’est aucunement sponsorisé. La Forge Ludique et moi-même n’avons aucun lien avec la marque Scale75.
Nos conclusions sur ce produit n’engagent que nous. Il ne s’agit aucunement d’un forme de publicité pour vous inviter à vous le procurer. Chacun peut évidemment vivre une expérience différente avec ces peintures et arriver à bien d’autres conclusions.